cuisinartVoilà des mois que j'en rêvais !

Une balance de cuisine, c'est INDISPENSABLE dés que l'on veut se lancer dans la boulange ou la pâtisserie.

Depuis le temps que je bricole en cuisine, une balance de cuisine, j'en avais déjà une, bien sûr, mais mécanique et pas très pratique.

D'abord, fallait sans cesse transvaser les ingrédients, laver 36000 récipients pour la moindre recette et, puis, coté précision, bof, bof !

Des pas de 10 grammes, une lecture qui change selon que l'on se met bien en face de l'aiguille ou légérement sur le coté + maintenant, les yeux qui commencent à lâcher...

Une balance électronique, c'est facile à lire et c'est bien plus précis.

Lundi dernier, fatiguée de devoir mettre la main sur les lunettes de précision et de me contorsionner pour trouver l'angle de lecture des graduations, j'ai fini par en avoir ras-le-bol de ma balance mécanique.

J'ai attrapé la carte bleue, et, quelques jours plus tard, mon nouveau "CookToy" est arrivé.

soehnle_2

Quand j'ai commencé à me dire que, pour la boulange, ce serait tout de même plus pratique d'avoir une balance électronique, je voulais une balance avec récipient.

Et à l'époque, j'avais repéré la Cuisinart, à la fois pour son look - une base en acier brossé - et sa facilité de rangement (pour le stockage, le récipient retourné sur le socle sert de couvercle)

Verdict : je suis ravie de mon acquisition ! Pourtant, au départ, ce n'est pas cette balance là que je pensais choisir...

Mais, depuis le temps que j'hésitais à remplacer ma balance mécanique pour une balance électronique, j'ai eu le temps d'étudier la question et de changer d'avis.

Finalement, j'ai choisi la Soehnle Page, un modèle tout plat, sans récipient.

Pourquoi ?

Tout simplement parce qu'avoir un récipient spécifique sur une balance ne sert à rien ou pas à grand-chose : c'est bien plus pratique d'utiliser directement le bol dans lequel vous allez faire votre préparation (autant de vaisselle en moins !) et l'absence de récipient rend le rangement plus facile.

Obsédée par la question du rangement - ma cuisine de ville n'est pas bien grande - j'ai donc finalement opté pour un modèle ultra-plat (17 mns d'épaisseur pour la Soehnle "Page") qui se glissera facilement dans n'importe quel placard.

Coté technique, j'ai vérifié 4 choses :

- les capacités de pesage pour ne pas être bridée (jusqu'à 5 kgs avec cette balance)

- le degré de précision de l'engin (1 g pour la Soehnle"Page")

- l'existence d'une fonction tare pour pouvoir remettre la balance à "zéro" dés que necéssaire, sans devoir vider à chaque fois le récipient utilisé

- le type de piles utilisées pour faire fonctionner l'appareil (ici 3 piles AAA livrées avec l'appareil, faciles à trouver et surtout moins chères que des piles au lithium quand il faudra les remplacer)

Coté look, celui de ma petite balance est plutôt réussi : ultra plate, plateau en verre trempé, plus classe que du plastique et facile à nettoyer.

Coté couleur, ce n'est pas le choix qui manque, la Soehnle Page est proposée en plusieurs coloris.

J'ai hésité entre le rouge framboise et le gris argent.

J'ai choisi le rouge, je ne regrette pas, il est superbe !

Mais surtout, c'est l'achat d'une balance électronique que je ne regrette pas.

Une pesée au gramme près sans se prendre la tête, plus besoin de lunettes ou presque : bref, que du bonheur !