Premiers pas avec votre machine à pain

12 avril 2010

Tourte de meule au levain liquide

Ou comment avoir de belles alvéoles dans un pain maison...

tourte_levain_liquide3

A préparer la veille au soir, pour avoir du pain frais le lendemain, dés le repas de midi

Ingrédients :

250 grammes de farine bio T65

250 grammes de farine bio T110

350 ml d'eau

100 grammes de levain liquide

2 grammes de levure fraîche

12 grammes de sel

Préparation :

La veille faire une autolyse avec les farines et l'eau (en mettre un petit moins que les 350 ml afin de prévoir de quoi dissoudre la levure), laisser reposer 30 minutes.

Ajouter ensuite la levure dissoute dans le reste d'eau, le levain liquide, commencer à pétrir et ajouter le sel.

Le pétrissage doit durer une dizaine de minutes. Il peut se faire en machine à pain, programme pâte sans cuisson, au robot ou à la main.

Mettre le pâton dans un saladier ou une jatte, recouvrir le récipient d'un torchon humide et laisser reposer 3/4 d'heure.

Faire un premier rabat (on étire le pâton et on le replie sur lui-même, 3 à 4 fois) et laisser à nouveau reposer 3/4 d'heure. recommencer l'opération rabat 3 fois.

Couvrir d'un film plastique et réserver au refrigérateur pour la nuit.

Le lendemain, sortir le pâton et le former en boule sur un plan de travail fariné.

L'installer dans un baneton (et à défaut dans un saladier tapissé d'un torchon bien fariné), soudure au-dessus, pour environ 1 heure à température ambiante.

Préchauffer le four thermostat maxi.

Quand le four est à température, renverser le pâton sur une plaque de cuisson farinée, faire quelques entailles (ce n'est pas très facile car le pâton très hydraté dans cette recette, est très mou) et enfourner sans attendre, sans oublier le coup de buée.

Laisser cuire une dizaine de minutes à température maximum, puis baisser le feu à th 8 et continuer la cuisson pour environ 25 minutes.

Quand le pain est cuit (il sonne creux quand on tape le dessous), le sortir du four et le laisser refroidir sur une grille

Posté par Aldina à 12:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


07 mars 2010

De l'intérêt du levain

La MAP c'est pratique, mais on se plaint souvent que la mie du pain fabriqué en machine est trop dense, pas suffisamment aérée.

Couplée avec une dose de levure réduite de moitié, voire des 2/3, l'utilisation du levain liquide permet de surmonter ce problème.

pain_noix3

Un exemple ci-contre avec un pain aux noix, pétrit à la machine et cuit au four.

Avec un temps de pousse peut-être un peu trop long, d'où cette couleur rosée - pas très agréable - donnée par les noix.

En revanche la mie de ce pain est belle, bien alvéolée comme souhaité.

Ingrédients et dosage :

300g de farine T65 bio, 100g de levain liquide, 1/3 sachet levure de boulangerie déshydratée, 180 ml d'eau, 1 dizaine de noix décortiquées, 2 cc sel de Guérande

Posté par Aldina à 01:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 février 2010

Blinis maison au levain

N'achetez plus de blinis !

Faites-les vous-même, c'est très facile et bien meilleur !

blinis2

Ingrédients pour une dizaine de blinis :

200 grammes de farine

100 grammes de levain liquide (à défaut, 20 grammes de levure fraîche que l'on fera au préalable dissoudre dans le lait tièdi)

20 à 25 cl lait (commencez par 20 cl, passez à 25 avant cuisson si la préparation finale vous semble trop épaisse)

2 oeufs entiers

2 cuillérées à soupe de sucre en poudre

2 bonnes pincées de sel (+1 petite pour monter les blancs en neige)

blinis6blinis4blinis6

Préparation :

Dans un grand saladier, mélangez la farine le sucre et le sel

Ajoutez le levain et le lait

Ajoutez les jaunes d'oeufs, mélangez au batteur (à défaut mélangez vigoureusement au fouet)

Montez les blancs en neige avec une petite pincée de sel

Incorporez délicatement les blancs en neige à la préparation.

Laissez reposer 1 heure (voire plus, au frigo)

Faire cuire dans une petite poêle bien chaude, légèrement beurrée entre chaque blini

blinis6Conseil pratique : pour plus de commodité, vous pouvez préparer vos blinis d'avance.

Il n'y aura plus qu'à les réchauffer au moment voulu en les passant dans la poêle chaude au moment de servir

Posté par Aldina à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 février 2010

Simyo, c'était trop chouette...

Cet été, j'ai troqué ma mobicarte pour une puce Simyo et, emballée par les conditions tarifaires de cet opérateur de téléphonie mobile, je vous faisais part de ma découverte.

Petite utilisatrice de téléphonie mobile, j'avais enfin trouvé l'opérateur idéal, qui présentait pour moi le double avantage d'offrir des communications à bas prix (appels voix à 19cts la minute, sans seuil indivisible de facturation, sms à 10 cts) et de permettre des rechargements modestes - limités à 10 euros pour 90 jours de validité - pour les périodes où j'utilisais peu mon mobile.

Convaincus par mes arguments, certains d'entre vous m'ont choisie comme marraine et je les en remercie.

J'étais donc très satisfaite de Simyo, à la fois pour son faible coût, mais aussi pour les conditions de service offertes, tout à fait similaires à celles proposées par de plus grands opérateurs.

Nouvelles conditions tarifaires Simyo : un coup dur pour les petits clients !

Mais voilà, au grand dam des clients, les conditions tarifaires de Simyo viennent brutalement de changer et sans être réellement moins attractive, l'offre désormais proposée par Simyo, est devenue plus contraignante.

Sur les forums spécialisés, le mécontentement des clients s'exprime fortement, certains allant même jusqu'à parler d'arnaque !

Je n'irai pas aussi loin

Si le coût des communications n'a pas été modifié et reste trés compétitif (*), les modalités de rechargement ont évolué et sont devenues bien plus contraignantes.

La durée de validité des recharges ponctuelles qui jusque là était de 90 jours, quel que soit le montant choisi, vient d'être modifiée et varie désormais en fonction du montant rechargé.

Un rechargement ponctuel de 10 euros n'ayant plus qu'une validité de 30 jours, contre 90 auparavant, il faudra désormais recharger de 30 euros pour atteindre les 90 jours de validité.

Autrement dit, un très mauvais coup pour les petits utilisateurs qui, avec ces nouvelles recharges à durée de validité "flexible", perdent là l'un des principaux attraits de Simyo.

Quitter Simyo ?

Tout n'est pas perdu pour autant, car, à condition d'utiliser la fonction "rechargement automatique par seuil", voire celle du "rechargement automatique mensuel", il est possible de continuer à bénéficier des 90 jours de durée de validité pour 10 euros rechargés et ce, sans perdre le crédit résiduel !

Il suffit pour cela de vous connecter à votre espace client en fin de période de validité de votre crédit en cours et, vous programmez un rechargement par seuil (montant mini = 10 euros), en déterminant le seuil en fonction du crédit restant, afin de déclencher un rechargement immédiat, ou tout du moins antérieur à la fin de période de validité du crédit en cours.

Dés le rechargement effectué, vous retournez sur l'espace client afin de désactiver la fonction rechargement automatique.

En fin de période de validité, retour sur l'espace client pour réactiver le rechargement auto, puis, désactivation et ainsi de suite

C'est certes moins pratique que le rechargement ponctuel, mais, avec un tout petit peu d'organisation, cela reste tout à fait jouable.

La méthode ayant de plus l'avantage de vous prémunir d'une mauvaise surprise en cas de vol du mobile, ou d'ado à consommation explosive...

Parrainage Simyo, attention !

L'offre Simyo restant tout de même attractive, vous souhaitez bénéficier d'un parrainage ou - déjà client chez Simyo - vous voulez parrainer un proche ?

Méfiez-vous, les conditions de parrainage Simyo ont, elles aussi, changé !

simyo_conditions_generales_service

D'un système de parrainages illimités qui permettait à chacun - filleul comme parrain - de bénéficier d'un crédit de communication équivalent à 5 euros, le parrainage est désormais limité à 10 filleuls par carte sim.

Filleuls potentiels, c'est donc un point à vérifier auprès du parrain avant d'utiliser ses coordonnées.

Et, bien évidemment, si on veut s'inscrire chez Simyo, il ne faut surtout plus passer par des liens automatiques de parrainage trouvés sur le net.

En profiter quand même...

Mais là aussi, comme pour le durcissement des conditions tarifaires, il existe une solution.

Plutôt que de passer directement par un parrainage Simyo, passez d'abord par un site de cashback(**) et ainsi, de façon désormais plus sûre qu'avec un parrainage direct, vous pourrez récupérer 5 euros sur votre commande.

Le gain à la commande ira même jusqu'à 8 euros si vous en profitez pour vous inscrire chez Igraal : 5 euros sur votre commande Simyo + 3 euros offerts à l'inscription chez Igraal.

iGraal

En vous inscrivant, vous profitez des avantages suivants :

- un comparateur de prix nouvelle génération
- jusqu'à 25% remboursés sur vos achats
- tous les codes promo valides du net

Je m'inscris pour en profiter

Aujourd'hui, compte tenu des nouvelles contraintes imposées par Simyo sur son système de parrainage, c'est même devenu beaucoup plus intéressant de passer par Igraal

Non seulement, vous en profiterez pour votre commande Simyo, mais, l'inscription chez Igraal et l'utilisation de ce site pour vos achats en ligne, vous fera réaliser de belles économies !

L'inscription au site Igraal est bien entendu totalement gratuite et ne vous engage à rien. je serai juste contente que vous me preniez comme marraine (nom de code "cerisy" chez Igraal)

Pour ma part, je commande régulièrement sur internet et j'utilise plusieurs sites de cashback, je peux donc les comparer. Et, de loin, c'est Igraal que je préfère.

A la différence d'autres sites de cashback, Igraal, c'est simple, facile d'utilisation et très complet : + de 900 marchands partenaires, des pourcentages de cashback souvent supérieurs à ceux proposés par la concurrence auxquels viennent en outre s'ajouter des codes réduction à jour, directement mis à disposition sur le site Igraal et cumulables avec le cashback.

Et, cerise sur le gâteau, si vous ne voulez plus entendre parler de Simyo, ce sera le moyen de passer à des conditions avantageuses vers un autre opérateur !

(*) tarifs très attractifs pour les appels voix et sms vers la France. Mais Simyo est cher pour le hors frontière et pas intéressant du tout pour le data (consultation internet)

(**) le cashback fonctionne sur un programme de partenariat avec les sites marchands affiliés. Le site de cashback reversant aux internautes qui l'utilisent pour passer leurs commandes, un pourcentage plus ou moins élevé des gains qu'ils génèrent par leurs achats auprès des sites marchands partenaires.

Posté par Aldina à 14:19 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 novembre 2009

Levain liquide, façon Kayser

J'étais bien silencieuse ces derniers temps.

En fait, je me suis lancée dans des expériences de levain liquide, façon Kayser.

levain_1

Des expériences ?

Oui, parce qu'au début, ça n'a pas vraiment été une réussite.

Désormais armée d'une balance électronique, et ayant un peu de temps devant moi, c'était enfin l'occasion de tester ce fameux levain liquide dont tous vantent les mérites.

Facile à préparer, goûteux mais pas acide, souple à l'utilisation, ça faisait un petit moment que j'avais envie d'essayer cette préparation.

J'ai d'abord commencé par suivre scrupuleusement la recette donnée à l'origine par Eric Kayser

>> Levain liquide, la recette classique

  • 1er jour :

dans un récipient en verre bien propre, mélanger au fouet 50ml d'eau de source tiède avec 50g de farine T150, laisser fermenter 24h à température ambiante sous un linge

  • 2eme jour :

mélanger au fouet 100ml d'eau, 100 g de farine T65 et 20g de sucre, ajouter à la préparation de la veille et laisser fermenter 24h à température ambiante sous un linge 

  • 3eme jour :

mélanger au fouet 200ml d'eau et 200g de farine T65, ajouter à la préparation de la veille et laisser fermenter 12h à température ambiante sous un linge

au bout de ces 12h, le levain est prêt à l'emploi, il suffira de lui ajouter une lichette de levure fraîche pour l'utiliser dans les préparations

Mon levain avait un peu bullé le 2nd jour (fallait quand même bien regarder pour y voir de miniscules petites bubulles), mais 12 heures plus tard, à l'issue de la procédure, il était plutôt atone et raplapla.

Quand j'ai voulu l'utiliser, j'étais donc un peu sceptique.

Qu'à cela ne tienne, j'ai essayé quand même, avec un peu de levure (de l'ordre de 5 grammes pour 500 grammes de farine et 100 grammes de levain) et ma foi, malgré mes craintes (la consistance du pâton n'est pas la même qu'avec de la levure ordinaire : plus molle, surtout bien moins, voire pas du tout élastique) le résultat ne fut pas castrophique.

A défaut d'être vraiment réussi, mon 1er pain au levain liquide était donc potable mangeable.

Il était donc temps de passer à l'étape suivante : conservation du levain au frigo (bol recouvert d'un film plastique cette fois-ci) et 2nde utilisation 2 jours plus tard.

Tel quel (pas d'ajout de levure cette fois-ci), j'avais lu qu'avec un temps de pousse plus long, c'était faisable.

Et là, bof, bof...

Je crois que j'ai laissé lever d'abord une nuit au frigo, puis, comme rien n'avait bougé ou presque, toute la journée suivante dehors, à température ambiante.

Le soir suivant - le pâton avait à peine levé - j'ai fini par l'enfourner quand même, en cocotte, espérant ainsi améliorer la situation.

Résultat, un pain goûteux, mais assez raplapla et la soupe à la grimace autour de moi...

J'ai donc rangé le levain au frigo pour 8 jours, la recette indiquant qu'on pouvait le laisser ainsi sans s'en préoccuper durant ce délai.

Au bout de 8 jours, nouvelle tentative.

Il fallait d'abord réveiller le levain en ajoutant 200g de T65 et 200g d'eau, et en laissant fermenter 12h à température ambiante, couvert d'un linge.

Au bout des 12 heures, pas le moindre signe d'activité, levain juste liquide et complètement raplapla.

J'ai fait un nouveau pain, à moitié loupé lui aussi.

Nouveau retour au frigo pour une nouvelle tentative 8 à 10 jours plus tard.

Et là, j'ai renoncé : liquide grisâtre au-dessus du bol, surmonté de quelques auréoles qui flottaient par-ci, par-là... J'ai tout viré !

Mais réussir ce foutu levain Kayser, ça me travaillait.

>> Levain liquide, la recette customisée

J'ai donc repris tout du début, mais à ma sauce, en faisant la synthèse de tout ce que j'avais pu lire sur les forums et les blogs et des enseignements de ma 1ère expérience.

Déjà je suis partie d'un constat : 50 grammes de farine, puis 100, puis 200, et l'équivalent en eau, sauf à faire du pain tous les jours - ce qui n'est pas mon cas - on a vite fait d'être débordé(e) !

J'ai donc réduit les proportions de moitié

J'avais lu que le levain avait surtout besoin d'être bien aéré, et d'être plus souvent nourri quand on le laissait à température ambiante et qu'il faisait chaud.

J'avais aussi lu qu'on pouvait le booster grâce à l'ajout d'un peu de miel et que, pour le nourrir, il n'était pas nécessaire de doubler à chaque fois les quantité de farine et d'eau qu'on lui ajoutait.

Donc ce coup-là, je suis partie sur 25 grammes de T150 + 25 grammes d'eau tiède le 1er jour, 50 grammes T65 + 50 grammes eau tiède + 1 cuillérée de miel le 2nd jour, 100 grammes t65 + 100 grammes eau tiède le 3ème jour.

Au bout de 12 heures, petites bubulles mais rien de transcendant.

Et là, j'ai eu la bonne idée.

Plutôt que d'essayer de faire un pain qui de toutes façons allait être loupé, j'ai continué à nourrir mon levain, à raison cette fois-ci de 50 grammes farine + 50 grammes eau à chaque fois, en fouettant avec énergie pour bien aérer la préparation

Et là, au bout de ces 2 ou 3 jours additionnels, le miracle s'est produit.

Cette fois-ci, ce n'étaient plus de maigres bubulles, mais un vrai gonflement. Après quelques heures, la préparation avait triplé de volume. Dans la cuillère, elle était devenue légère, comme aérienne.

Cette fois-ci mon levain avait pris et était vraiment prêt à l'emploi !

Posté par Aldina à 02:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


06 août 2009

Simyo, vous connaissez ?


Edit du 19/02/2010 : attention les conditions de fonctionnement de Simyo ont changé. Les tarifs restent intéressants, mais, l'offre Simyo est devenue un peu plus contraignante.

Pour en savoir plus, reportez-vous à ce billet : http://painsmaison.canalblog.com/archives/2010/02/19/16967251.html


Rien à voir avec la boulange, mais ça peut vous intéresser.

tetiere_logo

Voilà, dans la série des expériences de l'été, je me suis enfin décidée à me partir de chez Orange pour migrer vers une offre plus adaptée à mes besoins.



J'utilise assez peu mon portable, et même une mobicarte, c'était trop pour moi.

Après quelques hésitations autour de Leclerc mobile, j'ai fini par opter pour Simyo qui m'a semblé plus pratique (tout peut être géré en ligne et l'espace clients est très clair) et, au final, moins cher même que notre Breton national.

page_offre_promoPar rapport à mon ex-mobicarte Orange, je n'y trouve que des avantages :
- 0,19 euros la minute au lieu de 0,55 chez Orange, et 0,37 chez Leclerc
- facturation à la seconde dés la 1ère seconde (chez Orange, si je tombais sur un répondeur, ça me coûtait 0,45 euros pour rien)
- et surtout, le minimum de rechargement, valable 3 mois et reportable, n'est que de 10 euros (à comparer avec les 35 euros demandés par Orange pour une période similaire).

L'opération ne m'a en outre pas coûté grand-chose.

J'ai en effet profité d'une offre Simyo proposant la carte Sim à 4,90 euros et fournie avec 5 euros de communications et, de plus, grâce à une amie, j'ai bénéficié d'un crédit parrainage de 5 euros supplémentaires.

Au tarif Simyo, 10 euros de crédit, ça fait dans les 50 minutes d'appel pour une carte sim payée 4,90 euros, qui dit mieux ?

De quoi en tout cas, tester cet opérateur en toute tranquillité et sans se ruiner !

L'offre Simyo est actuellement reconduite jusqu'au 30 septembre.

Si vous voulez vous aussi en profiter, passez par ce lien, vous bénéficierez automatiquement de mon parrainage (*) :

>>>>>>>>>>>>>>>> Parrainage Simyo

Sinon, coté technique, Simyo utilise le réseau Bouygues.

Mais ça ne m'a pas posé problème, ma migration vers Simyo a été l'occasion de demander à Orange de "désimlocker" mon portable (service gratuit après 6 mois d'engagement), ce qui me permet désormais de l'utiliser avec n'importe quel opérateur.

Quand au n° de téléphone Orange, moi je ne voulais pas le conserver. Mais, pour ceux qui le souhaitent, Simyo propose maintenant la portabilité.

Dernier détail, utile à connaître en cette période de vacances, la sim est livrée très vite, sous pli discret, dans les 48 heures après la commande

(*) le parrainage vous donne droit à 5 euros de crédit supplémentaire, en plus de l'offre "ordinaire".

Posté par Aldina à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

09 juin 2009

Une balance de cuisine électronique : le bonheur !

cuisinartVoilà des mois que j'en rêvais !

Une balance de cuisine, c'est INDISPENSABLE dés que l'on veut se lancer dans la boulange ou la pâtisserie.

Depuis le temps que je bricole en cuisine, une balance de cuisine, j'en avais déjà une, bien sûr, mais mécanique et pas très pratique.

D'abord, fallait sans cesse transvaser les ingrédients, laver 36000 récipients pour la moindre recette et, puis, coté précision, bof, bof !

Des pas de 10 grammes, une lecture qui change selon que l'on se met bien en face de l'aiguille ou légérement sur le coté + maintenant, les yeux qui commencent à lâcher...

Une balance électronique, c'est facile à lire et c'est bien plus précis.

Lundi dernier, fatiguée de devoir mettre la main sur les lunettes de précision et de me contorsionner pour trouver l'angle de lecture des graduations, j'ai fini par en avoir ras-le-bol de ma balance mécanique.

J'ai attrapé la carte bleue, et, quelques jours plus tard, mon nouveau "CookToy" est arrivé.

soehnle_2

Quand j'ai commencé à me dire que, pour la boulange, ce serait tout de même plus pratique d'avoir une balance électronique, je voulais une balance avec récipient.

Et à l'époque, j'avais repéré la Cuisinart, à la fois pour son look - une base en acier brossé - et sa facilité de rangement (pour le stockage, le récipient retourné sur le socle sert de couvercle)

Verdict : je suis ravie de mon acquisition ! Pourtant, au départ, ce n'est pas cette balance là que je pensais choisir...

Mais, depuis le temps que j'hésitais à remplacer ma balance mécanique pour une balance électronique, j'ai eu le temps d'étudier la question et de changer d'avis.

Finalement, j'ai choisi la Soehnle Page, un modèle tout plat, sans récipient.

Pourquoi ?

Tout simplement parce qu'avoir un récipient spécifique sur une balance ne sert à rien ou pas à grand-chose : c'est bien plus pratique d'utiliser directement le bol dans lequel vous allez faire votre préparation (autant de vaisselle en moins !) et l'absence de récipient rend le rangement plus facile.

Obsédée par la question du rangement - ma cuisine de ville n'est pas bien grande - j'ai donc finalement opté pour un modèle ultra-plat (17 mns d'épaisseur pour la Soehnle "Page") qui se glissera facilement dans n'importe quel placard.

Coté technique, j'ai vérifié 4 choses :

- les capacités de pesage pour ne pas être bridée (jusqu'à 5 kgs avec cette balance)

- le degré de précision de l'engin (1 g pour la Soehnle"Page")

- l'existence d'une fonction tare pour pouvoir remettre la balance à "zéro" dés que necéssaire, sans devoir vider à chaque fois le récipient utilisé

- le type de piles utilisées pour faire fonctionner l'appareil (ici 3 piles AAA livrées avec l'appareil, faciles à trouver et surtout moins chères que des piles au lithium quand il faudra les remplacer)

Coté look, celui de ma petite balance est plutôt réussi : ultra plate, plateau en verre trempé, plus classe que du plastique et facile à nettoyer.

Coté couleur, ce n'est pas le choix qui manque, la Soehnle Page est proposée en plusieurs coloris.

J'ai hésité entre le rouge framboise et le gris argent.

J'ai choisi le rouge, je ne regrette pas, il est superbe !

Mais surtout, c'est l'achat d'une balance électronique que je ne regrette pas.

Une pesée au gramme près sans se prendre la tête, plus besoin de lunettes ou presque : bref, que du bonheur !

25 mai 2009

Robusta Baker Pro, la machine à pain qui sait tout faire !

Même les frites !

Et non, je ne suis pas tombée sur la tête !

Bon, je ne sais pas si c'est très malin d'utiliser le même appareil pour préparer des pains - a fortiori des brioches - et des frites...

Mais, en tout cas, non, vous ne rêvez pas, ça existe !!!

bakerpro    Honnêtement, je ne sais ce que cette machine à pain vaut en tant que four traditionnel et j'imagine qu'il vaut mieux éviter d'y faire cuire un poulet pour éviter les projections et autres salissures indélébiles ou odorantes.

Mais, pour les autres fonctions (préparation et cuisson des pains, cuiseur-vapeur, cuiseur riz et céréales, cuiseur automatique plats mijotés), y'a pas de raison que ça ne marche pas.

Et pour avoir hérité d'un cuiseur automatique de ce genre, et avoir fini par l'utiliser (au début j'étais sceptique et je n'en voyais pas vraiment l'intérêt), je peux vous dire finalement que c'est super pratique, notamment pour les plats mijotés.

D'ailleurs si je n'en avais pas déjà un, je me laisserais bien tenter...

Et comme j'y ai vraiment songé, je suis allée voir la description de l'engin sur le site du constructeur.

ROBUSTABAKERPRO2

Déjà pour m'assurer que cet appareil surprenant assurait bien les multiples fonctions annoncées par le revendeur, mais aussi pour savoir s'il y avait un SAV et s'il était facile de se procurer des pièces détachées.

Eh bien oui, et on peut même les commander en ligne, directement auprès du fabricant.

En plus cette machine est belle.

En tout cas, moi j'aime bien cette association d'une carrosserie tout inox coiffée d'un couvercle noir.

Alors si vous aussi, ça vous tente, voilà 2 liens utiles :

Le descriptif de l'appareil et son mode d'emploi >>>>>>> Notice_Robusta_Baker_Pro

Où trouver la Baker Pro ? >>>>>>> Machine à pain multifonctions

19 mai 2009

Moule à baguettes offert pour l'achat d'une map

Hier, je vous signalais l'offre Riviera et Bar.

Aujourd'hui, je découvre celle de Kenwood. On voit que la fête des mères approche à grands pas !!!

Cette fois-ci le cadeau offert pour l'achat d'une machine à pain est un moule à baguettes en métal anti-adhérent, de marque Gobel.

L'offre s'applique aux modèles Kenwood BM 250, BM 256, BM 350, BM 360, BM 450. L'achat de la map doit être réalisé réalisé au plus tard le 27 juin 2009 et la preuve d'achat envoyée avant le 4 juillet 2009 minuit.

Pour accéder à l'offre >>>>  Machine à pain Kenwood, offre fête des mères 2009

18 mai 2009

Achat machine à pain : une offre à ne pas rater !

Offre_RBLes adeptes de la machine à pain le savent bien, la map, c'est formidable pour pétrir et faire lever pains et brioches, mais coté cuisson, c'est pas toujours tip-top...

Problèmes de démoulage à répétition avec certaines machines, pétrin qui reste coincé dans la mie et qui défigure votre pain quand il ne finit pas malencontreusement à la poubelle...

Et puis, même si c'est pratique - notamment si votre machine dispose d'une fonction "départ différé" qui vous permet de programmer la cuisson de votre pain pour le retour du boulot, ou celle de votre brioche pour le petit déjeuner - la cuisson en map vous donnera toujours un pain de la même forme - celle de votre cuve - forme souvent massive, acceptable pour pains complets et brioches ménagères, mais pas réellement satisfaisante pour les autres types de pains...

Très vite, à force de parcourir blogs et forums, de voir les petites merveilles que les mordus de boulange arrivent à réaliser avec une map, vient l'envie d'essayer - et souvent d'adopter - la cuisson au four, sur plaque ou en cocotte, afin de réaliser des pains de formes multiples, de fabriquer soi-même ses propres baguettes maison.

Mais la baguette maison, même si ce n'est pas si compliqué, c'est quand même plus facile quand on dispose de l'outil adapté pour la faire cuire dans un four domestique...

Voici donc une offre qui a de quoi séduire les amateurs de boulange.

La marque Riviera et Bar - connue des amateurs pour la qualité et la technicité de ses machines à pain - vous propose de recevoir un filet à baguettes SILFORM de chez Guy Demarle pour l'achat d'une machine à pain R&B QD 787 A (carrosserie métal) ou R&B QD 792 A (carrosserie inox).

Les deux modèles concernés par cette offre - derniers-nés de la gamme R&B - sont bien entendus équipés du pétrin auto-rabattable - spécifique à la marque - qui supprime les problèmes de démoulage et a fait le succès des machines à pain Riviera & Bar.

Quand au moule à baguettes offert pour l'achat de l'un de ces deux modèles, ce n'est pas de la camelote !

Il s'agit en effet du fameux filet à baguettes Silform de chez Guy Demarle (l'inventeur des moules Flexipan), un moule de qualité professionnelle - en toile de verre aérée enduite de silicone - d'une grande facilité d'entretien et avec lequel vous n'aurez aucun problème de démoulage.

L'offre est valable pour l'achat d'une machine à pain Riviera et Bar, modèle 787 QD A ou 792 QD A, effectué auprès d'un revendeur situé en France métropolitaine, Corse comprise (boutique physique ou internet) et réalisé au plus tard le 30 juin 2009.

Vous aurez ensuite jusqu'au 15 juillet 2009 pour envoyer vos preuves d'achat et demander à recevoir votre moule Silform.

Accéder à l'offre >>>>>>>>>>>>> Riviera Bar, moule à baguettes SILFORM offert

Consulter les fiches techniques détaillées de chaque modèle :

Descriptif_qd787a

Descriptif_qd792a